Méfiez-vous de la consommation excessive d'alcool

Méfiez-vous de la consommation excessive d'alcool

Méfiez-vous de la consommation excessive d'alcool. Pas assez, que l'alcool est nocif, nous avons toujours l'air stupide après ça!

Pour certaines personnes, le vin blanc provoque toujours des brûlures d'estomac et une irritation de l'estomac, d'autres d'entre nous réagissent au vin rouge avec un rythme cardiaque accéléré. Parfois, ces réactions ne sont déclenchées que par certains vins rouges ou blancs - même après avoir bu un seul verre.

Boire trop ou trop vite est un problème, les glandes cessent de produire de l'acide gastrique, et la nourriture, dans l'estomac, reste non digéré. Il y a une sensation de plénitude et de fatigue, tandis que l'alcool est absorbé par l'estomac et les intestins, il va dans la circulation sanguine et donc dans le foie, si le foie ne peut pas décomposer assez rapidement la quantité d'alcool fournie, ça reste dans le sang. Parce qu'il se dissout très bien dans l'eau, il peut pénétrer instantanément dans les tissus, ayant un effet négatif sur le système nerveux. Il inhibe la sécrétion d'enzymes, qui régulent la gestion de l'eau, corps protéique et électrolytique. En conséquence, une consommation excessive d'alcool entraîne souvent une circulation réduite et des nausées.

La consommation d'alcool s'arrête, au moins, pendant un temps, dans l'estomac. Il y arrivera à peine, commence à stimuler la production d'acides gastriques, qui décomposent les graisses et les protéines, qui permet la digestion. Parce que dans un estomac sain, l'acidité du suc gastrique est similaire à celle du vin (valeur pH entre 2,8 une 4), il ne perturbe pas la digestion, plutôt, cela les stimule. Mais de 45 La teneur en acide des sucs gastriques diminue lentement après l'âge de 18 ans, donc de nombreuses personnes âgées souffrent d'anémie. Le vin aide alors à restaurer le niveau d'acide correct dans l'estomac. Cependant, les personnes souffrant de névrose gastrique ou d'affections duodénales doivent être prudentes avec le vin - au moins le vin blanc. En raison de sa forte acidité, il peut irriter les muqueuses et entraîner des brûlures d'estomac et des douleurs à l'estomac.

Est-il possible d'être allergique au vin

En revanche, les allergies au vin et à ses ingrédients individuels sont extrêmement rares. Les éruptions cutanées ou l'asthme sont rares, et les vomissements ne sont pas une réaction allergique, mais le simple effet de boire trop de vin. Ils font partie des conséquences courantes d'une gueule de bois. À la suite de vomissements, l'estomac se débarrasse non seulement des aliments solides, mais aussi des acides gastriques. Par conséquent, il est grandement soulagé après lui avoir donné une partie de l'acide. Juste, c'est pourquoi le petit-déjeuner gueule de bois composé de rollmops aigres ou de concombres marinés est devenu une légende. La vitesse, comment le corps décompose l'alcool, Ça dépend de nombreux facteurs, entre autres, du contenu de l'estomac. Les aliments riches en graisses et en protéines ralentissent l'absorption de l'alcool. Le fromage et le lait sont plus efficacement protégés contre l'intoxication. Les aliments épicés ralentissent également la pénétration de l'alcool à travers les parois de l'estomac et des intestins. Période l'estomac plein, dans lequel l'alcool d'un verre de vin passe dans le sang, peut durer une à deux heures. Lorsque l'estomac est vide - env. 40 minutes.

Le vin est riche en calories

L'alcool fournit le plus de calories. Boire régulièrement du vin peut arriver, donc contribuer de manière significative à l'excès de poids, et même l'obésité. Cependant, la consommation de vin ne signifie pas nécessairement une prise de poids. Par exemple, un homme de poids normal ou d'insuffisance pondérale n'a pas besoin de prendre de kilos, tandis que chez les gens, qui sont déjà en surpoids, le vin l'augmente - l'acétaldéhyde inhibe en quelque sorte la dégradation des graisses dans les tissus. Cependant, cela est vrai pour l'alcool en général, et pas seulement du vin. Le vin stimule également l'appétit et vous fait manger plus de nourriture. Au total, donc l'augmentation ou la diminution du poids en dépend, le taux métabolique du buveur.

La perte d'eau et de sel du corps due à l'évaporation et à la transpiration doit être remplacée par une consommation abondante de liquides. Cependant, vous ne devez pas boire pur, eau courante ou eau minérale. Les thés et les soupes chaudes sont meilleurs, D'autre part, les bonbons aident à équilibrer le taux de sucre dans le sang abaissé. Ce n'est pas un hasard si le cola et les bâtonnets salés sont les remèdes préférés pour une régénération rapide après nausées et vomissements. Un morceau de gingembre cru peut également inhiber le réflexe nauséeux et calmer l'estomac. Ça arrive, qu'un bon effet est de soulager les maux de tête et les nausées avec un autre verre de vin ou de vodka, cependant, c'est dangereux - combattre l'alcool avec de l'alcool est la première étape vers la dépendance.

L'alcool entraîne une prise de poids

Ci-dessous la valeur énergétique d'une bouteille (0,75 l) et un verre (0,2 l) faute, en fonction de la teneur en alcool:

8vol.% ……… .325kcal / 87kcal
9vol.% ……… .366kcal / 98kcal
10vol.% …… ..413kcal / 110kcal
11vol.% …… ..450kcal / 120kcal
12vol.% …… ..498kcal / 133kcal
13vol.% …… ..535kcal / 143kcal
14vol.% ……. 578kcal / 154kcal
15vol.% …… ..620kcal / 165kcal

Pour le vin maison, ces tarifs peuvent être bien plus élevés!

Trouvé sur google via des phrases:

  • névrose gastrique et alcool
  • névrose gastrique alcool
  • Est-ce que la névrose gastrique vous fait grossir?
  • qu'en est-il d'une allergie aux vapeurs d'acide gastrique
  • névrose gastrique alcool
  • névrose gastrique
  • névrose gastrique et alcool
  • névrose alcoolique
  • névrose gastro-intestinale et alcoolisme
  • boire de l'alcool acide